Afrique Subsaharienne

Dans les pays d’Afrique subsaharienne – priorité du groupe AFD et de l’État français –, Proparco intervient sur l’ensemble des secteurs d’activité. Ses financements visent deux objectifs principaux : lutter contre la pauvreté et promouvoir une croissance.
Dakar éclairé la nuit
L’Afrique subsaharienne, première des priorités
Panneaux solaire de la centrale Senergy au Sénégal

Un continent en pleine croissance

Des enfants dans une salle de classe

Un continent en pleine croissance

Depuis plus de dix ans, l’Afrique subsaharienne connait un dynamisme économique et social sans précédent, porté par l’allégement de la dette extérieure, le bond des exportations de matières premières, les réformes économiques et sociales, la hausse des flux de capitaux étrangers et de la consommation domestique...

Mais les besoins en matière de logement, d’infrastructures, notamment énergétiques, ou encore de biens et de services comme l’eau, l’éducation ou la santé restent immenses. Les bénéfices de la croissance de la décennie passée n’ont pas permis d' infléchir durablement la pauvreté, la malnutrition, la mortalité infantile

Dans cette perspective, Proparco concentre ses appuis sur des projets d’infrastructures (notamment d’énergie et de transport), sur le développement de l’agriculture et de l’agro-industrie, sur le renforcement des systèmes bancaires (nationaux et panafricains) et du secteur productif, notamment des PME, ainsi que sur le développement de biens et services essentiels de qualité (eau, santé, éducation, formation professionnelle...).

Des financements concentrés sur des secteurs clés du développement

Trois travailleurs devant le panneau du site de construction de Bujagali

Des financements concentrés sur des secteurs clés du développement

Conformément aux priorités définies par les pouvoirs publics, l’Afrique subsaharienne est la région prioritaire d’intervention du groupe AFD. Depuis 2012, elle représente près de 50 % de l’activité annuelle de Proparco (1,5 milliard d’euros en portefeuille).

Pour accompagner la transition du continent, Proparco intervient sur tous les secteurs d’activité.

Ses financements ciblent notamment le développement d’infrastructures essentielles au désenclavement des territoires, à l’activité économique et à l’amélioration des conditions de vie des populations (énergies conventionnelles et renouvelables, routes, ports, réseaux ferrés, aéroports…).

Proparco contribue également à la modernisation des exploitations et des filières agricoles et agro-industrielles, à travers le financement de projets participant à la création d’emplois pour les populations rurales, au développement des activités de transformation et de distribution, ainsi qu’à la réduction des importations de produits alimentaires.

Proparco poursuit, par ailleurs, son engagement aux côtés d’institutions financières nationales et panafricaines (banques, organismes de microcrédit, etc.) afin de renforcer leurs capacités à investir dans des activités clés pour le développement, notamment celle des PME, et de  favoriser la participation des populations à bas revenus à la vie économique. 

Au coeur des priorités stratégiques

Le continent africain reste au cœur des priorités de Proparco qui y consacrera 2,7 milliards d’euros sur la période 2017-2020. Proparco se positionne ainsi comme l’institution financière la plus africaine.

Au coeur des priorités stratégiques

Au coeur des priorités stratégiques

Le continent africain reste au cœur des priorités de Proparco qui y consacrera 2,7 milliards d’euros sur la période 2017-2020. Proparco se positionne ainsi comme l’institution financière la plus africaine.

50%
de l'activité annuelle de Proparco
1,5
Milliard d'euros en portefeuille
509 M€
octroyés pour le continent Africain
Carte interactive
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

  • Agriculture et Agro-Industrie
  • Climat et Energie
  • Industrie et services
  • Infrastructures
  • Microfinance
  • Multi-secteurs
  • Santé
  • Éducation

Type de financement

  • Assistance technique
  • Garanties
  • Obligations
  • Prise de Participation
  • Prêts

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
Voir la carte de tous les projets

L’ÉCOLE HÔTELIÈRE CHIAKA SIDIBÉ

La première école hôtelière en alternance du mali, l’école Chiaka Sidibé, a ouvert ses portes en 2015, à Bamako. Ayant pour but de développer l’enseignement hôtelier et touristique dans le pays, elle est née de la rencontre entre un chef d’entreprise visionnaire, Mossadeck Bally, PDG du groupe hôtelier Azalaï, Proparco et ses partenaires, qui ont fait le pari de la jeunesse et de l’avenir du Mali.
Ecole hôtelière Chiaka Sidibé
En savoir plus

Téléchargement

Infographie

Intervention de PROPARCO dans les pays frontières

La carte et la liste des interventions de Proparco dans les pays frontières.
Infographie

Couverture géographique du réseau de PROPARCO

La carte de la couverture géographique du réseau de Proparco en fonction de ses agences.
Jan 2017
Revue Secteur Privé & Developpement

Les producteurs privés d'électricité: une solution pour l'Afrique?

Alors que la demande d'électricité augment fortement en Afrique subsaharienne, principalement en raison de la croissance économique et des politiques d’accès à l’électricité, les capacités de ...
Mar 2017
Revue Secteur Privé & Developpement

Les acteurs privés, partenaires clés de l'éducation

Depuis le Forum mondial sur l’éducation de Dakar en 2000, des progrès considérables ont été réalisés ; le nombre d’enfants scolarisés dans l’enseignement primaire ...
Dec 2014
Revue Secteur Privé & Developpement

Les marchés financiers en Afrique: véritable outil de développement?

Les marchés financiers africains ont connu, depuis le début des années 1990, une croissance spectaculaire ; alors une douzaine, ils sont maintenant 23 et couvrent l’ensemble du continent. La ...
Mar 2010
Revue Secteur Privé & Developpement

Évolution du secteur bancaire africain: nouveaux acteurs, nouveaux modèles?

Le secteur bancaire africain, largement dominé par les banques européennes jusqu’à la fin des années 1990, est en pleine mutation. Aux côtés des acteurs traditionnels, des groupes ...
May 2013